Rôle de la microscopie confocale de réflectance et de tomographie par cohérence optique pour le diagnostic de la pemphigoïde bulleuse et du pemphigus / Mandel, Victor Desmond; Ciardo, Silvana; Cinotti, Elisa; Labeille, Bruno; Benati, Elisa; Perrot, Jean-Luc; Pellacani, Giovanni; Icni,. - (2016). ((Intervento presentato al convegno Les Journées Dermatologiques de Paris 2016 tenutosi a Parigi.

Rôle de la microscopie confocale de réflectance et de tomographie par cohérence optique pour le diagnostic de la pemphigoïde bulleuse et du pemphigus

PELLACANI, Giovanni;
2016

Introduction: La pemphigoïde bulleuse (PB) et le pemphigus vulgaire (PV) sont des maladies auto-immunes caractérisées par la présence de bulles cutanées et ou muqueuses. Le diagnostic de ces maladies bulleuses repose sur une combinaison de critères cliniques, histologiques, d’immunofluorescence et biologique. L’utilité de la microscopie confocale de réflectance de (MRC) et tomographie par cohérence optique (OCT) pour le diagnostic de BP et de PV a été rapporté dans un petit nombre de cas. Nous rapportons l’examen en MRC et l’examen OCT des caractéristiques de BP et PV. Matériel et méthodes: Il s’agissait d’une étude observationnelle multicentrique dans laquelle les patients présentant des lésions suspectes pour BP ou PV ont eu un examen clinique, en MRC (Vivascope 3000® Caliber) et OCT (Vivosight®, Mickelson) ; de plus étaient réalisés un examen histologique et une immunofluorescence directe et indirecte. Vingt-quatre patients (16 avec PB et 8 avec PV) étaient évalués. Trois zones étaient examinées pour chaque patient : 2 lésions et une zone de peau saine. Résultats: La RCM et l’OCT ont tous deux permis de visualiser un décollement sous-épidermique et bulles intra-épidermiques chez tous les patients atteints de BP et PV. L’OCT était la méthode la plus appropriée pour l’identification du niveau exact de la bulle, alors que la MRC permettait d’observer l’acantholyse de kératinocytes des bulles de PV. Des dépôts de fibrine et des septa à l’intérieur des bulles ne se trouvaient que dans les PB et non dans les PV aussi bien en OCT que MCIV. Discussion: Il est maintenant possible au clinicien de déterminer le type et le niveau de clivage d’une bulle et de différencier PB ou PV de manière non-invasive. Par ailleurs, il est possible d’examiner les bulles sans fixation ce qui permet de visualiser le cloisonnement par des septa de fibrine lors de la PB. Conclusion: La MCIV et l’OCT peuvent aider le clinicien dans le diagnostic de BP et PV au cours d’un examen rapide est simple à réaliser de manière non-invasive. De plus, ces techniques peuvent être utiles pour la sélection du site de biopsie.
File allegati a questo prodotto
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11573/1483562
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact