Le "turban royal éblaite"