LES EFFETS DE SYNDROME DANS L’ÉCONOMIE RUSSE