Le pentatonisme africain en tant que ‘univers du discours’