La Curée. Mai 68 selon Régis Debray