Tertullien et le donatisme. Quelques remarques