Artaud/Dulac. L’immaginario e il punto di vista in « La coquille et le clergyman »