Entre les mots et les choses: l'identité des classes moyennes